Climat et acidification des océans: Titres récapitulatifs

  • Des aspects clés du système du climat océanique sont reconnus dans le cadre des indicateurs communs de l’IA 2017 comme des forces motrices de la modification des écosystèmes, mais l’on n’a identifié que peu de liens de causalité et de mécanismes solides qui permettraient de comprendre pourquoi un indicateur a, ou n’a pas, changé à cause du changement climatique et de la variabilité climatique dans les océans, l’atmosphère et la cryosphère.
  • Il est courant, dans le contexte des sciences atmosphériques, d’effectuer une « nouvelle analyse » lorsque les données historiques et les simulations de modèles sont intégrées pour obtenir la meilleure estimation pour plusieurs décennies. Ce type de « nouvelle analyse » commence à être disponible pour les paramètres du climat océanique et pourrait contribuer aux évaluations futures.
  • L’acidification des océans est considérée comme une pression clé exercée à l’avenir sur les écosystèmes; la perception de son rôle et la quantité des données désormais disponibles ont augmenté considérablement depuis le QSR 2010. L’évaluation des indicateurs communs dans le cadre de l’IA 2017 porte sur l’état actuel; l’état de l’acidification des océans ou du pH ne fait pas généralement partie de ces évaluations.
  • Le climat océanique / les conditions prédominantes devraient faire partie, autant que possible, du cadre de travail sur les effets cumulatifs. Les indices multimétriques intégrés dans l’indicateur des habitats benthiques identifient la possibilité d’intégrer les forces motrices du système du climat océanique dans les évaluations d’indicateurs dans le cadre d’une approche basée sur les effets cumulatifs. Le climat océanique et le changement climatique peuvent être inclus au fur et à mesure que des approches basées sur les effets cumulatifs sont développées.
  • L’intégration du climat océanique et du changement climatique dans le processus d’évaluation OSPAR a démarré et devra être plus avancé afin de pouvoir décrire l’état de la mer, les raisons des modifications, comment il pourrait changer à l’avenir et les impacts qu’il risque d’avoir.
  • Les prévisions du changement climatique s’étendant jusqu’à la fin du siècle et au-delà sont importantes pour la planification à long terme mais la variabilité du climat à plus court terme couvrant des années, voire des décennies, dans l’Atlantique du Nord-Est sera également importante pour les décisions actuelles portant sur la gestion. Les avancées de la modélisation et de la compréhension du système du climat commencent à permettre des prévisions à plus court terme du climat océanique pouvant potentiellement être utilisées dans les futures évaluations.

AMAP assessment of Ocean Acidification (2013)

AMAP, 2017 [SWIPA report]

Arctic Report Card, 2015

Bates et al. (2014)

Bopp et al 2013

Brander et al 2016

Cannaby and Hüsrevoğlu, 2009

EEA 2014

Grinsted et al 2015

IPCC, 2015 WG1

Josey and Marsh, 2005

Kodra et al. 2011

Kundzewicz et al., 2001

Larsen et al., 2016

Magnan et al (2016)

Miller and Ruiz, 2014

NOSCCA, 2016

NSIDC, 2016

Ostle et al., 2016

Reid et al., 2007

Royal Society, 2005

SGOA, 2015

Ting et al, 2009

UN Framework Convention on Climate Change (UNFCCC, 2016)

Vavrus et al., 2006

Visbeck, et al., 2001

Vousdoukas et al (2017)

Williamson et al 2017

Woolf and Wolf, 2013