Climat et pressions marines

Impacts climatiques sur les indicateurs de pression

Introduction

Cette section se penche sur les rapports entre le système du climat océanique et les indicateurs des pressions anthropiques exercées sur la zone maritime OSPAR par les substances dangereuses et l’eutrophisation (HASEC), les activités humaines (EIHA), l’industrie de l’offshore (OIC) et les substances radioactives (RSC). La réglementation est le facteur principal affectant les indicateurs des contaminants, en effet nombre d’indicateurs des pressions anthropiques ont un rapport indirect ou très limité avec le système du climat océanique. Les forces motrices du climat présentant le plus d’intérêt pour les substances dangereuses, l’eutrophisation et des pressions anthropiques similaires sont liées au transport et retombées atmosphériques, aux eaux de ruissellement, aux débits et courants des tempêtes et aux remontées d’eau. Les rapports d’évaluation pertinents soulignent le changement climatique comme une source de complications lorsqu’il s’agit de comprendre les impacts de l’eutrophisation car les effets respectifs sur les communautés biologiques et les niveaux d’oxygène dissous sont similaires.

Les évaluations d’indicateurs indiquent que l’élévation de la température de l’eau pourrait affecter la production primaire et ensuite, indirectement, les teneurs en nutriments selon le cycle saisonnier. Des phénomènes extrêmes plus fréquents, au niveau des bassins versants, pourraient affecter les apports de nutriments. Dans le cas de l’oxygène dissous, on considère que les impacts du changement climatique sur les processus océanographiques et l’appauvrissement en oxygène sont une lacune primordiale des connaissances. Les indicateurs comportant des éléments biologiques énumérés dans les « pressions anthropiques », chlorophylle-a et Phaeocystis, risquent d’être affectés par des changements du climat océanique, et des impacts potentiels sur les écosystèmes marins au sens large.

On souligne les effets du changement des profils météorologiques et des courants sur la répartition des déchets marins. Dans le cas des matériaux de dragage, on prend note des impacts de l’érosion et du profil du transport et des retombées de sédiments ainsi que du rôle important que peuvent jouer ces matériaux dans l’atténuation de l’élévation du niveau de la mer grâce à la protection côtière.

Les liens avec le climat indiqués dans les évaluations sont repris dans les tableaux 1 et 2 afin de donner un aperçu préliminaire des problèmes probables. Cette analyse préliminaire permettra également d’indiquer le point de départ des évaluations futures afin d’aborder les liens entre le changement climatique et l’acidification des océans et l’indicateur concerné.

Au delà des spécifications pour les évaluations des impacts des activités humaines réalisées pour l’IA 2017, la documentation plus générale identifie des liens importants entre le changement climatique et les pressions qui sont des domaines primordiaux permettant une meilleure compréhension. Les répercussions du changement climatique et de l’acidification des océans pourraient affecter les sources des pressions ainsi que les effets. L’AMAP (2017) indique par exemple que la réduction de l’épaisseur et de l’étendue des glaces de mer ainsi que les modifications du moment de la fonte de la glace, peuvent affecter d’autres pressions en permettant à une gamme plus étendue d’activités humaines de se produire (notamment l’exploitation pétrolière et gazière, l’exploitation minière, le tourisme, la navigation, la pêche et autres développements économiques). L’AMAP indique en particulier qu’il y a lieu que les activités d’adaptation envisagent les interactions potentielles entre toutes les pressions et comprennent les liens avec le changement climatique. Les liens entre les impacts d’un climat océanique changeant et les pressions ou activités marines sont particulièrement évidents dans l’Arctique, nombre d’interactions similaires risquent de se produire dans l’ensemble de la zone maritime OSPAR.

Impacts climatiques sur les indicateurs des substances dangereuses et de l’eutrophisation

Le tableau 1 souligne comment et où le climat océanique a été identifié dans le cadre des évaluations des indicateurs communs de l’IA 2017 portant sur les pressions anthropiques liées aux substances dangereuses et à l’eutrophisation exercées sur la zone maritime OSPAR. La troisième colonne détermine certaines répercussions potentielles du changement climatique et de l’acidification des océans liées à ces évaluations d’indicateurs.

Impacts climatiques sur les activités humaines, l’industrie de l’offshore et les substances radioactives

Le tableau 2 souligne comment et où le climat océanique a été identifié dans le cadre des évaluations des indicateurs communs de l’IA 2017, ou des évaluations périodiques les plus récentes, portant sur les activités humaines, l’industrie de l’offshore et les substances radioactives dans la zone maritime OSPAR. La troisième colonne détermine certaines répercussions potentielles du changement climatique et de l’acidification des océans liées à ces évaluations d’indicateurs.