Les rejets provenant des installations pétrolières et gazières offshore ont diminué grâce aux mesures OSPAR

 

OSPAR a développé des programmes et mesures concernant toutes les phases des activités pétrolières et gazières offshore et entreprend des évaluations annuelles des rejets, déversements et émissions provenant des installations pétrolières et gazières offshore.

Des hydrocarbures et « produits chimiques » sont régulièrement rejetés dans le milieu marin lors d’activités pétrolières et gazières offshore. L’évaluation des données portant sur les années 2009 à 2014 révèle une diminution des rejets d’hydrocarbures ainsi que de produits chimiques les plus dangereux offshore ; donc la tendance à la baisse indiquée dans le Bilan de santé OSPAR (QSR 2010) se poursuit.

De nombreuses tendances à la baisse relevées sont dues principalement aux mesures adoptées par OSPAR et leur mise en œuvre correspondante par l’industrie pétrolière et gazière offshore.

Objectifs d'OSPAR

L’objectif stratégique d’OSPAR en ce qui concerne les activités pétrolières et gazières offshore est de prévenir et de supprimer la pollution et de prendre les mesures nécessaires à la protection de la zone maritime OSPAR contre les effets préjudiciables des activités offshore en fixant des objectifs environnementaux et en améliorant les mécanismes de gestion, de manière à sauvegarder la santé de l’homme et à préserver les écosystèmes marins et, lorsque cela est possible, à rétablir les zones marines qui ont subi ces effets préjudiciables.

Descripteur de la DCSMM

D8: Concentration des contaminants