Rétablissement apparent des communautés halieutiques dans certaines zones

Les communautés halieutiques sont un élément primordial de la biodiversité marine et une caractéristique essentielle des réseaux trophiques marins. La pêche peut donc avoir un impact important sur la biodiversité marine.

Le dernier Bilan de santé OSPAR (QSR 2010) souligne, entre autre, que l’épuisement d’espèces prédatrices et d’espèces proies clefs et les perturbations du réseau trophique marin sont des effets inquiétants de la pêche sur les écosystèmes. Les indicateurs actuels étudient les modifications de l’abondance des populations d’espèces sensibles, la distribution des tailles, la composition des espèces et le niveau trophique moyen des prédateurs.

Les évaluations actuelles révèlent que la gestion de la pêche commence à avoir un impact positif sur les communautés halieutiques mais que les réponses diffèrent à des échelles géographiques plus restreintes. Les évaluations indiquent que la détérioration a cessé et que l’on relève dans certaines zones des indices révélant un rétablissement des communautés halieutiques.

Les tendances de la proportion de gros poisson dans les communautés halieutiques démersales suggèrent que le rétablissement pourrait se poursuivre dans la plupart des zones évaluées dans la mesure où les pressions actuelles n’augmentent pas.

OSPAR reconnaît la compétence des autorités nationales, internationales et de l’Union européenne s’agissant de règlementer la pêche et informe ces autorités de la pêche de toute question préoccupante éventuelle portant sur la pêche et les écosystèmes.

 

Objectifs d’OSPAR

L’objectif stratégique d’OSPAR en ce qui concerne la biodiversité et les écosystèmes est de stopper et prévenir, en 2020 au plus tard, une perte supplémentaire de la biodiversité dans la zone maritime OSPAR, de protéger et de préserver les écosystèmes et de rétablir, lorsque cela est possible, les zones marines ayant subi des effets préjudiciables.

Descripteurs de la DCSMM

D1: Diversité biologique

D4: Réseaux trophiques marins